La Fulgurance du Vivant

Publié le

Après trente ans d’exploration et de recherche, de laboratoire en passion, d’amour, de paradoxe, de colère, d’embrassement et d’embrasement, Claude Brumachon a décidé de poser une regard sur son œuvre.

Après avoir exploré les réminiscences du sauvage qui bouillonnent en nous avec « d’Indicibles Violences », je veux me concentrer sur quelque chose de plus radical, une danse qui ira s’exiler du côté du minéral et du végétal.
Comment mettre en relation la gestuelle mouvementée que l’on connaît avec ce que le minéral et le végétal implique de statique ? Du corps brut jaillit la matière première, bois et pierre, troncs et rochers, et les animaux qui les habitent, biche, grand-duc, papillon de nuit… Un tourbillon de passages fusant et ralentissant, du vivant au minéral, de la femme à l’homme, du danseur au spectateur.
Claude Brumachon

CRÉATION
Mercredi 17 septembre 2014
Festival Le Temps d’Aimer – Biarritz

Création 2014 – Pièce pour 8 danseurs
Chorégraphie : Claude Brumachon
Assistant : Benjamin Lamarche
Interprètes lors de la création :  (distribution en cours)
Production : CCN de Nantes

Les commentaires sont fermés.

Haut de page